Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Isabelle Gaillard, Coach professionnelle et Biographe

Histoires de vies, de preuves du sens à l'épreuve du temps... Des moments d'intimité, des réflexions de vie, pour l'inflexion de l'âme et du coeur !!

Qui sait ? Chi sa...?

Publié le 8 Octobre 2013 par Isabelle Gaillard

.

Et si seulement je trouvais un autre TOIT pour ce nouveau SOI ?

Qui sait ??

Je revois mes pronoms personnels et il m’en manque un… C’est à chaque fois pareil, quand je veux me souvenir du nombre des contraintes existentielles ou du prénom des 7 nains, ou des 7 vertus, ou des 7 péchés capitaux… il m’en manque aussi toujours un ou une !! "Zut de flute" !!

Alors peut-être pourriez-vous m’aider ?

Je / Tu / Il-Elle / Vous / Ils-Elles

Amicalement …

Et Musicalement

…car en prime, je glisse un magnifique texte sur le sens du chemin avec un lien pour vous faire partager mes émotions auditives !!

En corse pour ressentir, en français comprendre…et ce message, pour conjuguer les deux…!!

http://www.youtube.com/watch?v=OKPBvNf9nLQ&feature=share

Sè (en corse)

S’è tù fermi ‘rittu

Quandu da mare in tè

Ci piovi à più pudè

S’è tù fermi zittu

Quandu omu azzufuchighja

A mezu à li perchè

S’è tu lasci fughja

I funi è l’urizonti

E li quali è t’ùn sè

S’è tù lasci ghjunghja

Un amori tramendu

In u prufondu di tè

Hè una vittoria

Un curdogliu, un principià (?)

Hè… un altru sè chì sà (?)

S’è tù canti « soli »

A mezu à l’aquifragni

E li « fà ti valè »

S’è li toi i doli

Sò com’è ochji aparti

Nant’à un altru sapè

S’è li tò frastorni

Ani gustu di meli

E di « sanguvulè »

S’è li tò cuntorni

Ani un solu principiu

E fini quant’è tè

Hè una vittoria

Una storia ò un andà (?)

Hè… un novu sè chì sà (?)

S’è par ciambuttà(ti)

Ci voli un mari d’oliu

O un veru sunnià

S’è par minurà(ti)

Ci voli à essa maiò

O almenu pinsà…

S’è par essa quì

Ci vol’di creda più forti

D’essa ancu culà

S’è ancu par dì

Ci voli di tena i parolli

Sin’à lu tramutà

Hè una vittoria

Un acconciu, un dunvintà (?)

Hè… un veru sè, chì sà (?)

Si (en français)

Si tu restes droit

Lorsque dans ton sillage

Une tempête fait rage

Si tu restes coi

Lorsque l’homme se perd

Au milieu des « pourquoi ? »

Si tu laisses aller

Les liens et les limites

Ce « toi » que tu évites

Si tu laisses arriver

Un amour transcendant

Dans ton âme et ton sang

Est-ce une victoire

Un deuil, un commencement (?)

C’est… un autre « soi » qui sait (?)

Si ta voix éclaire

Quand tous les désespoirs

T’érigent en faire-valoir

Si tes deuils amers

Ouvrent tes yeux pour voir

Un tout autre savoir

Si tous tes enfers

Adoucissent de miel

Le plus brûlant des fiels

Si toutes tes terres

N’ont qu’un seul point d’ancrage

Et refusent les cages

Est-ce une victoire

Un chemin ou une histoire ?

C’est… un nouveau « soi » qui sait (?)

Si pour te bercer

Une mer d’huile suffit

Dans un vrai rêve qui luit

Si pour t’humilier

Il faut être un géant

Ou seulement le penser

Si pour « être » ici

Il faut croire tout bas

Qu’on « est » aussi là-bas

Si même quand on dit

Le mot doit patienter

Jusqu’à l’heure de rentrer

C’est une victoire

Un accord ou un espoir ?

C’est… un vrai « soi » qui sait (?)


Vous le savez, vous ?

Isabelle

Commenter cet article

GIL 10/10/2013 17:07

Parfois, il faut que des choses se dénouent pour que d'autres se nouent
alors un autre pronom personnel apparaît, qui mêle le je et le tu, à tu et à toi, qui s'avoue son émoi, ...